Titel

Spéculaas d’Hasselt

Dans la plupart des régions de Belgique, nous connaissons le spéculoos comme un biscuit fin, croquant et épicé. Pas à Hasselt. Ici, le « spek-lââs » ou spéculaas est assez épais et parfois appelé « homp ». Cette épaisseur influence son goût, moins épicé, et sa structure, la croûte croquante dissimule une pâte plus moelleuse. Goûtez cet excellent produit régional quand vous serez à Hasselt !
Partagez cette page:
LinkedIn

Spéculaas d’Hasselt

Histoire du spéculaas

  • Cette gourmandise typique d’Hasselt est apparue pour la première fois à la fin du 14e siècle. Selon la tradition d’antan, on accompagnait le spéculaas d’un genièvre bien frais (un « drèpke »).
  • Au début du 19e siècle, le boulanger Lieben a lancé la « Spéculation de Hasselt ». Ensuite, la boulangerie-pâtisserie Deplée (1832–1919) en a assuré la notoriété et la diffusion. La « spéculation » (un spéculaas aux amandes et aux épices) n’était pas uniquement préparé pour Hasselt et sa région, mais aussi exporté entre autres à Bruxelles et Liège.
  • Jusqu’en 1940, le spéculaas était réservé à la période de Saint-Nicolas.
  • Après la Seconde Guerre Mondiale, la consommation de cette douceur a augmenté à tel point qu’il fut vendu toute l’année.

Tenez-vous au courant

Email: