Titel

The Vulgar - Fashion Redefined

Partagez cette page:
LinkedIn

The Vulgar - Fashion Redefined

Le terme 'vulgar' à la mode

En anglais, le terme vulgar était utilisé à l’origine pour désigner une classe sociale et pour signifier tout ce qui était populaire et commun. Cependant, au fil du temps, cette acception neutre évolua en insulte. La vulgarité fut associée à la prétention et à l’ambition déplacée. Aujourd’hui, le mot a gardé une connotation négative, même en français. Il se voit souvent associé à la provocation, à la grossièreté, au manque de finesse, à la populace et à l’excès. 

Conservateur Judith Clark

La commissaire Judith Clark construit l’exposition autour de 12 définitions du vulgaire, proposées par le psychanalyste Adam Phillips. Au gré de thématiques variées, telles que l’« exubérance », les « corps extrêmes » et la « parade », les commissaires engagent un dialogue avec le visiteur tout au long de l’exposition. Cette histoire fascinante est illustrée par des créations de Walter Van Beirendonck, Christian Dior, Karl Lagerfeld pour Chloé, Prada, Vivienne Westwood, Louis Vuitton ou encore Givenchy, pour ne citer qu’eux. Des parures historiques à la haute couture en passant par le prêt-à-porter, chaque pièce exposée incarne divers aspects du vulgaire. 

 

L’exposition montre ainsi à quel point le « bon goût » est une réalité fugace et fluctuante. Ce qui était jadis considéré comme vulgaire est aujourd’hui une valeur sûre de la mode.

Les robes à la Mantua

Les robes à la Mantua, aux jupes démesurées et à la silhouette dramatique, portées à la Cour au milieu du xviiie siècle, y côtoient des pièces de créateurs contemporains. La célèbre robe Mondrian d’Yves Saint Laurent entre en dialogue avec ses innombrables copies et reprises, tandis que les créations populaires de Moschino sont confrontées à Andy Warhol et la souper dress des années soixante. 

Grande exposition internationale

Cette exposition unique et saluée par la critique a déjà posé ses malles à The Barbican Art Gallery de Londres, puis au Palais d’hiver à Vienne. À Hasselt, elle sera étoffée de pièces vestimentaires issues de la collection du musée et des collections de prêteurs internationaux. Au MMH, abrité dans un ancien monastère, « The Vulgar » promet d’ores et déjà une expérience stimulante et profondément envoûtante.

www.modemuseumhasselt.be

The Vulgar

Modemuseum Hasselt

Gasthuisstraat 11
3500 Hasselt

Tenez-vous au courant

Email: